• -De Vigan Delphine : Rien ne s'oppose à la nuit

                                                                                                               

                                                                                    Je suis encore sous le choc de cette lecture. L'histoire trimballe quelque chose d'universel. Nous sommes tous et toutes à un moment de notre vie embarqués dans ce naufrage familial. 

    -De Vigan Delphine : Rien ne s'oppose à la nuit

    Sublime et terrible à la fois.

     

     

     

              Un GROS coup de Coeur  

     

    Du coup j'ai enchaîné avec celui-ci, écrit quelques années plus tôt(sous un pseudonyme) et qui peut se voir comme un chapitre supplémentaire :-De Vigan Delphine : Rien ne s'oppose à la nuit

     

     

    « Angélique Villeneuve -Un Territoire -Chantal Creusot -Mai en Automne »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 2 Mai 2012 à 09:55
    Malika des 3bouquins

    Rien à voir avec ce magnifique roman , c'est de ton choix pour une île deserte dont je voulais te parler ...Malicroix !!!! Quel choix surprenant !!!

    2
    Rose- Profil de Rose-
    Mercredi 2 Mai 2012 à 15:37

    Malika je comprends pas ton com du dessus !!!  

    3
    Samedi 5 Mai 2012 à 09:03
    Malika des 3bouquins

    Je m'étonnais de ton choix de livre pour une île déserte !!! Tu as choisi Malicroix, c'est un très bon roman et pourtant 'ai trouvé ton choix surprenant !

    4
    Dimanche 6 Mai 2012 à 09:26

    lu, bcp aimé

    mais encore chroniqué !

    5
    Rose- Profil de Rose-
    Dimanche 6 Mai 2012 à 19:41

    Malika, 

    en effet ce livre de Bosco a été une révélation littéraire pour moi il y a bien longtemps. L'écriture, le rapport de l'homme à la "viscéralité" de la Nature, la solitude (le personnage principal doit rester seul sur une île), le Silence... au fil du temps ces perceptions sont devenues mon quotidien. Je viens de passer trois années dans les bois presque comme Thoreau !

    Voilà le pourquoi du comment de Malicroix !

    6
    Dimanche 20 Mai 2012 à 12:33

    Une lecture éprouvante, marquante et sublime. Un très grand livre qui vaut un grand coup de coeur.

    7
    Dimanche 3 Juin 2012 à 07:25

    Je l'ai lu et commenté dans mon blog. J'ai énormément aimé ce livre. La maladie psychiatrique est une terrible dévoreuse.

    8
    Jeudi 28 Juin 2012 à 10:40

    Cela fait des mois que je reporte l'idée de lire "Rien ne s'oppose à la nui" sans vraiment savoir pourquoi... sans doute la peur du drame, du naufrage comme tu dis.

    Et pourtant j'ai lu "No et moi" avec plaisir; j'ai apprécié le style, l'écriture de de Vigan mais là, je cale un peu mais ça viendra au bon moment je suppose.

    Joli blog en tous cas; je reviendrai...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :